Tabac

Jusqu’en 2003, l’achat de cigarettes s’effectuait à quasiment 100% dans les bureaux de tabac, aujourd’hui c’est moins de 80%. Cette tendance est corrélée à la décision de hausse des taxes sur le tabac de 40% en juillet 2003. Avec l’augmentation constante des taxes sur les cigarettes, la contrefaçon et la contrebande  se sont développées de manière exponentielle.

La Chine, un pays sous surveillance

Selon les services de la douane britannique, les cigarettes de contrefaçon sont fabriquées dans des usines clandestines. Certaines de ces usines sont tolérées par les autorités qui ferment les yeux sur leur activité, en particulier dans la région du Fujian en Chine.

Les principaux risques

Les cigarettes de contrefaçon ne respectent pas les normes réglementaires et industrielles.

« Les dangers [des cigarettes contrefaites] pour la santé s’en trouvent significativement accrus, puisque ces cigarettes présentent des taux de goudron, de nicotine, de monoxyde de carbone, de plomb, de cadmium et d’arsenic bien plus élevés que les véritables cigarettes de marque ».

Les deux principaux risques pour le consommateur sont :

  • Le non respect des limites de goudron, de nicotine,…
  • L’ajout d’autres substances : bouts de plastique,  morceaux de pneus, …